Share

Un salon de la Mort permet d’essayer de faire tomber les tabous autour de la mort…  Il crée un dialogue entre ses exposants, ses conférenciers et ses visiteurs.

.

 

.
.

Bande annonce Salon de la mort ! from Bruno Venzal on Vimeo.

 

Les Comités ont sélectionné les exposants et programmé un large panel des
différents sujets à traiter lors des conférences, des tables rondes et des débats.
RENCONTRES, TABLES RONDES ET DÉBATS
En ouverture des rencontres du Salon de la Mort !, la psychologue Marie de
Hennezel vient parler et décrypter la question fondatrice du Salon : Pourquoi faut-il
parler de la Mort? La mort aide à vivre !
Dans le domaine médical, le Président de l’Observatoire National de la fin de vie Régis
Aubry propose une rencontre sur La médecine, entre fantasme d’immortalité et
tentation de la Mort donnée. Patrick Bouchain analyse L’Architecture et
l’Aménagement des lieux de mémoire. Les principaux acteurs du marché florissant
du legs numérique propose une conférence intitulée La Mort.com.
Au cours des conférences, sont également évoquées les thématiques sur Le devenir du
corps humain, Les évolutions sociologiques de la mort dans nos sociétés, Les
rites funéraires dans les différents cultes, Les nouvelles pratiques funéraires
écologiques, La montée en puissance de la crémation et des obsèques
préfinancés.
Le journal La Vie s’associe au salon et participe à nos côtés à l’animation et à
l’organisation de certaines conférences. Ces dernières sont annoncées dans le Carnet
du Figaro. Toutes les conférences sont filmées par Bruno Venzal qui réalise les vidéos
du site et du Salon, puis retransmises sur www.philosophies.tv
De nombreuses autres personnalités, Noël Mamère, Alexandre Chemetoff, Fabien
Calvo et Pierre Lecoz participent aux conférences avec les membres des Comités.

PARCOURS ARTISTIQUE ET ACTIVITÉS FAMILIALES
Un parcours artistique offre aux visiteurs d’autres approches de la mort et une visite
ponctuée de découvertes, en partenariat avec les exposants, mais aussi avec des
galeries et des artistes. Actes Sud tient la librairie du Salon et propose une sélection
d’ouvrages autour de la mort, mais les organisateurs comptent également sur la
présence d’autres maisons d’éditions et de libraires venues de province notamment.
Une série de documentaires et de films étroitement liés au sujet de la mort est
projetée au cours des trois jours, avec notamment au programme le film Les Yeux
Ouverts, réalisé par Frédéric Chaudier au sein de la Maison Médicale Jeanne Garnier.
A découvrir : le duo de designers Sismo qui offrent aux visiteurs la possibilité de
réaliser leur propre Vanité High Tech, à savoir la fabrication de son crâne à partir d’une
IRM de la tête. Sur le stand de Deadlicious, des chocolats et des pâtisseries dans la
tradition de la Fête des morts mexicaine ! A l’occasion du Salon, le magazine Dedicate
publie un numéro spécial consacré a la mort.
Un parcours didactique et pédagogique permet également de découvrir les différents
métiers souvent méconnus du funéraire. Le Salon offre ainsi une opportunité unique de
découvrir l’ensemble des services d’aide à la personne et d’accompagnement des
familles.
Retrouvez sur France 5 mardi 2 novembre à 20h35 le documentaire sur le
business de la mort (52 minutes). Parmi d’autres reportages, la créatrice du Salon
de la Mort ! Jessie Westenholz, présente l’origine du projet et rencontre les fondateurs
du site laviedapres.com.